Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Un corps médical mobilisé

Publié le

image article

« La lutte contre le coronavirus est une guerre des idéologies, des fiertés et des égos, en plus d’être une guerre contre une pandémie. Et notre pays peut être fiers d’avoir des enfants formés pour y faire face. Et nous prendrons comme modèle, la médecine cubaine basée sur les aspects humains, nettement plus que sur les aspects technologiques »

En fin d’après-midi ce vendredi 8 mai, le Président de la République a eu une séance de travail avec l’ensemble du corps médical de l’île d’Anjouan.

Les médecins de l’île ont montré leur disposition pleine et entière à suivre leur ainés médecins comoriens, qui en 1974 ont quitté leur confort pour combattre l’épidémie de choléra qui avait frappé notre pays durant plus de 3 mois. « La lutte contre le coronavirus est une guerre des idéologies, des fiertés et des égos, en plus d’être une guerre contre une pandémie. Et notre pays peut être fiers d’avoir des enfants formés pour y faire face. Et nous prendrons comme modèle, la médecine cubaine basée sur les aspects humains, nettement plus que sur les aspects technologiques » a dit le Dr Ansufoudine, au nom de ses collègues.

Le Chef de l’Etat dans sa réponse s’est dit fier d’être le président dans un pays où des hommes et des femmes formés après l’indépendance soient habités par un aussi grand sens du devoir et une volonté de servir leurs compatriotes sans compter. « Votre engagement et esprit de sacrifice forcent l’admiration et le respect de la Nation. Face avec cette guerre que nous avons le devoir de gagner, vous avez su vous concentrer sur l'essentiel, pour l’intérêt supérieur de notre pays. Et au moment de tirer les leçons de cette guerre, je vous garantis que l’Etat saura s’en souvenir » a conclu le Président Azali Assoumani.