Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Présentations des voeux 2020 des Magistrats, des Barreaux des trois îles, des Forces Armées et des Forces de Sécurité au président de la République.

Publié le

image article

Il nous appartient alors de veiller ensemble, pour que la sécurité des investissements, la sécurité des biens et des personnes, soient garanties par une des institutions crédibles, dont une Justice équitable et indépendante, ainsi que par une bonne gestion des finances publiques, et par la bonne gouvernance.

Mesdames et les Messieurs le Président et les membres de la Cour Suprême

Mesdames et Messieurs les Magistrats

Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang de l’AND et de la Police Nationale

Je vous remercie pour les vœux que vous venez de formuler pour ma famille et moi-même ainsi que
pour le Gouvernement et notre cher pays, à l’occasion du nouvel an 2020.
En retour, je vous adresse mes meilleurs souhaits de bonne santé, de bonheur, de réussite et de
prospérité pour vous-mêmes, pour vos honorables familles et l’ensemble de vos collaborateurs.

Notre rencontre de ce matin m’offre une belle opportunité, pour souligner l’importance que j’accorde
au rôle qui est le vôtre dans le bon fonctionnement de nos instituions républicaines.
En effet, pour renforcer l’état de droit et le pouvoir judiciaire, nous devons redonner leurs lettres de
noblesse à nos forces armées, à notre Police Nationale et à l’appareil judiciaire et juridictionnel de notre pays.

Vous avez une grande responsabilité en matière de sécurité́, de défense et de maintien de l’ordre, pour
la préservation de la paix dans notre pays.
Vous êtes appelé à prendre des décisions administratives ou judiciaires, souvent difficiles et qui font
souvent l’objet de critiques de la part de nos concitoyens et des justiciables.
Voilà pourquoi, en ce début de nouvelle année, je voudrais vous appeler à faire de 2020, le début
d’une ère nouvelle.

Alors que nous venons de réussir la Conférence des Partenaires au Développement des Comores, qui
nous a permis de mobiliser plus de 4,3 milliards de dollars pour le financement du Plan Comores Emergentes, nous devons œuvrer ensemble, pour consolider le capital de confiance dont jouit notre pays, vis-à-vis de ses
partenaires bi et multilatéraux.

Il nous appartient alors de veiller ensemble, pour que la sécurité des investissements, la sécurité des
biens et des personnes, soient garanties par une des institutions crédibles, dont une Justice équitable et
indépendante, ainsi que par une bonne gestion des finances publiques, et par la bonne gouvernance.

Les profondes réformes que nous avons engagées dans tous les secteurs du domaine public, doivent
être soutenues par une ferme volonté de lutter contre la corruption qui gangrène notre société et notre
Administration.

Nous devons ensemble, mener un combat sans merci, contre la corruption, contre les pressions directes
ou indirectes des milieux politiques, de personnalités et de citoyens de notre pays sur notre
Administration, nos juridictions et notre système judiciaire.

Je vous appelle ainsi, à accompagner ce combat que nous engageons en 2020 afin de donner à notre
pays la crédibilité nécessaire à son épanouissement et son développement.
En tout état de cause, et comme vous pouvez vous en rendre compte au quotidien, nous sommes sur la
bonne voie et nous allons de l’avant.

En effet, le reclassement des Comores, par la Banque Mondiale, des Pays les Moins avancés aux Pays
à Revenus Intermédiaires et le classement mondial 2019, selon l’Indice de Développement Humain du
Programme des Nations Unies témoignent d’une nette amélioration des conditions de vie de la population.

Toutefois, nous tous, comoriennes et comoriens et nous en particulier, magistrats, auxiliaires de
Justice, Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang de l’AND et de la Police Nationale, devons donner
l’exemple et, comme l’on dit, balayer d’abord devant notre propre porte.
C’est un devoir sacré et nécessaire, pour répondre aux aspirations légitimes du peuple comorien,
nécessaire à la paix, à la sécurité et à l’Emergence de notre pays.

Je vous vous remercie encore une fois et je vous souhaite à nouveau, à toutes et à tous, une très bonne
et heureuse année 2020.

Je vous remercie.