Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Le Président invite les structures de lutte contre le Coronavirus pour mesurer l’impact de la réponse nationale

Publié le

image article

Le Directeur national de la santé a fait état de la disponibilité des équipements de protection des médecins, infirmiers et malades et des kits pour les tests du Coronavirus et de la prise en charge des malades.

Le Président de la République Azali Assoumani a réuni ce dimanche à 14 heures au Palais présidentiel de Beit-Salam les organes mis en place pour coordonner la riposte à la pandémie du Coronavirus.

L’ensemble des membres du Comité Exécutif Permanent, du Conseil Scientifique et de l’équipe de prise en charge médicale et soignant ont assisté à la rencontre. Les responsables de ces structures ont tour à tour présenté devant le président leur rapport sur l’état de la situation en matière de riposte, de gestion de la logistique, de l’opérationnalisation des actions, de la disponibilité des données…

Le conseil scientifique fraichement crée a pour mission de donner son avis sur toutes les questions d’ordre scientifique et technique entrant dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, proposer les objectifs et procéder à la planification de la réponse nationale, créer une base de données actualisées sur la gestion de l’épidémie, suivre l’état d’avancement des activités de lutte sur le territoire national, et éclairer le gouvernement dans la prise de décisions relatives à la lutte contre le COVID-19.

La rencontre de Beit-Salam a été l’occasion de procéder à une évaluation serrée de la mise en œuvre des mesures déjà prises, notamment l’interdiction des grands mariages, la suspension des activités sportives de masse, les rassemblements de toute nature, les liaisons maritimes inter-iles, et de l’interdiction faite aux compagnies aériennes de transporter tout passager en provenance des pays touchés par la pandémie.
La rencontre a procédé à l’examen de la mise en œuvre de toutes ces mesures pour tirer les leçons et veiller à leur exécution.

Le Président a précisé que les personnes placées en quarantaine seront libres de rentrer chez eux une fois le délai de 14 jours écoulé sans problème particulier, soulignant que les restrictions sévères d’entrée aux frontières permettent de protéger le pays et sa population.

Le Directeur national de la santé a fait état de la disponibilité des équipements de protection des médecins, infirmiers et malades et des kits pour les tests du Coronavirus et de la prise en charge des malades.

Le Président a insisté sur l’importance de conduire une bonne communication pour informer en temps réel la population et préparer les Comoriens à toute éventualité.

Le Président de la République a indiqué que ces rencontres seront régulières et rapprochées, pour évaluer la situation et prendre des nouvelles mesures adaptées.