Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Journée Internationale des Droits des Femmes, ce mardi 08 mars 2022 au Palais du Peuple de Moroni.

Publié le

image article

Le Président de la République a souligné « qu’on ne peut prétendre protéger les femmes, sans mettre en œuvre une vraie politique d’information et de sensibilisation, sur les droits et les devoirs qui sont les leurs ».
Le Président AZALI Assoumani a pris part à la cérémonie solennelle de la célébration de la Journée Internationale des Droits des Femmes, ce mardi 08 mars 2022 au Palais du Peuple de Moroni. C’était l’occasion pour le Chef de l’Etat de rappeler les actions visant à protéger, encourager, valoriser et autonomiser les femmes afin de mettre en œuvre, de façon effective, le thème international retenu cette année, « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».
 
Il a évoqué les rassemblements qui ont lieu partout dans le monde, à cette date, pour « rendre hommage aux femmes, évaluer les politiques et stratégies de développement mises en œuvre en leur faveur et identifier les nouvelles actions à entreprendre, pour promouvoir leurs droits ».
A ce propos, de nombreuses actions sont menées en Union des Comores pour « réduire davantage les inégalités, et c’est ainsi, qu’au niveau de la prise de décisions, de nouvelles nominations de femmes, à de postes de responsabilités dans les départements ministériels, les sociétés d’Etat et les institutions bancaires, ont été actées ». Ces nominations viennent s’ajouter à « la politique de la parité des salaires pour un travail égal, qui a toujours été appliquée dans notre pays ».
 
Au cours de son allocution, le Président a souligné « qu’on ne peut prétendre protéger les femmes, sans mettre en œuvre une vraie politique d’information et de sensibilisation, sur les droits et les devoirs qui sont les leurs ». C’est dans ce sens, que le Gouvernement et ses partenaires continuent à mettre à la disposition des femmes, « les outils nécessaires pour leur permettre de lutter efficacement, contre toutes les formes d’injustice, et notamment, le mariage précoce, les violences sexuelles, les discriminations et les harcèlements de toute sorte. »
Par ailleurs, le Chef de l’Etat a rappelé que « la femme comorienne a toujours joué un rôle important dans la promotion de l’économie nationale », et il a insisté sur le renforcement de capacités en matière de leadership, pour que les femmes s’impliquent activement dans le développement du pays.