Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Discours de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores à l’occasion de l’ouverture du Conseil Extraordinaire des Ministres de la COI

Publié le

image article

Au moment de conclure, je voudrais adresser à toutes les délégations présentes, mes vœux de succès pour cette session extraordinaire du Conseil des Ministres de la COI, ainsi que mes chaleureuses et fraternelles salutations à vos Chef d’Etat et de Gouvernement respectifs. Merci à vous tous, Merci de votre engagement et Merci de faire encore avancer aujourd’hui un peu plus, cette Commission de l’océan Indien qui est notre Maison commune et le premier cercle de solidarité régionale de tous nos Etats membres ! Je déclare ouverte cette session extraordinaire du Conseil des Ministres de la COI.

UNION DES COMORES

Unité – Solidarité - Développement

_________

DISCOURS

de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani

Président de l’Union des Comores

à l’occasion de l’ouverture du Conseil Extraordinaire

des Ministres de la COI

 

En visioconférence

au Ministère des Affaires Etrangères

Vendredi 05 juin 2020

 

-       Excellence Monsieur le Président en exercice du Conseil des Ministres de la Commission de l’océan Indien,

 

-       Excellences, Messieurs les Ministres et Chefs de délégation,

 

-       Monsieur le Secrétaire Général de la Commission de l’océan Indien,

 

-       Madame et messieurs les Officiers permanents de Liaison auprès de la Commission de l’océan Indien,

 

-       Mesdames et Messieurs les Représentants des pays membres

 

-       Mesdames et Messieurs les Représentants des partenaires de la COI,

 

-       Excellence, Mesdames et Messieurs,

 

Je suis très heureux d’être aujourd’hui parmi vous, à travers l’un de nos outils modernes de communication, par visioconférence,     à l’occasion de ce Conseil des Ministres extraordinaire, le premier après que mon pays ait pris le flambeau de la présidence de celle-ci, des mains expertes de nos frères de la République des Seychelles.

 

C’est vous dire, combien l’Union des Comores est honorée d’assurer cette présidence annuelle de la Commission de l’océan Indien qui marque, à tous égards, la volonté et la capacité de mon pays et notamment de sa diplomatie à s’acquitter de son devoir, en assurant le travail de coordination de notre coopération régionale.

 

L’Union des Comores a également été honoré ces quatre dernières années, par l’action menée par l’un de ses dignes fils, à la tête du Secrétariat Général de notre organisation.

 

 

 

Ainsi, au moment où M. Hamada Madi Boléro s’apprête à passer très prochainement le flambeau à son successeur, je voudrais, au nom des tous les pays membres de l’OIF, lui adresser nos sincères remerciements et nos chaleureuses félicitations, pour l’œuvre qu’il a accompli dans le cadre de la mission que nous lui avons confiée.

 

En effet, durant son mandat, il su mettre sa compétence, son dévouement personnel, son sens du dialogue et du leadership ainsi que ses qualités humaines, au service de notre sous-région, pour lui permettre d’évoluer sur le plan institutionnel et de poursuivre ses nobles objectifs avec plus de persévérance et d’efficacité, dans l’intérêt des peuples respectifs de ses Etats membres.

 

J’adresse en même temps nos vives félicitations ainsi que tous nos vœux de réussite et nos encouragements au nouveau Secrétaire Général, dans l’exercice de sa mission et lui assurer de notre soutien, convaincu qu’avec ses qualités humaines et ses grands talents, il saura relever les défis auxquels fait face aujourd’hui, la COI.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

Notre Conseil se tient à un moment tout particulier, marqué par la crise sanitaire mondiale qui est au cœur de l’action internationale, en ce sens qu’elle mobilise toutes les énergies pour venir à bout de cette crise inédite qui nous a tous pris au dépourvu.

 

En effet, Jamais dans l’histoire, une pandémie n’a autant suscité une symbiose et une complémentarité dans les relations entre les Etats, chaque pays ayant compris qu’il y va de la survie de l’humanité.

 

Aussi, au moment où l’ensemble de la planète reste fortement éprouvé par cette menace sans précédent, voudrais-je saluer la rapidité et la solidarité de nos Etats qui ont su prendre toutes les mesures urgentes pour contenir cette pandémie grâce aux initiatives prises dans chaque pays, renforcées par l’appui de nos partenaires, au premier rang desquels, l’Agence Française de Développement.  

 

Cette redoutable pandémie a prouvé, encore une fois, que nos pays ont toujours su mutualiser leurs efforts pour démontrer que la solidarité dans notre région, est une réalité appelée à rayonner, au-delà de notre espace indianocéanique.

 

Je crois profondément à la valeur ajoutée de la coopération régionale et de son principal instrument, la Commission de l’océan Indien. Mon pays est ravi d’avoir abrité, le 3 août 2019,la retraite ministérielle qui allait impulser l’évolution institutionnelle de notre Organisation, consacrée par la « déclaration de Moroni sur l’avenir de la COI ».

 

Je me réjouis que mon pays ait été le premier de nos Etats membres à ratifier cette année, l’Accord de Victoria révisé qui ouvre la voie à cet élan de modernisation de notre Organisation régionale.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

Au moment de conclure, je voudrais adresser à toutes les délégations présentes, mes vœux de succès pour cette session extraordinaire du Conseil des Ministres de la COI, ainsi que mes chaleureuses et fraternelles salutations à vos Chef d’Etat et de Gouvernement respectifs.

 

Merci à vous tous, Merci de votre engagement et Merci de faire encore avancer aujourd’hui un peu plus, cette Commission de l’océan Indien qui est notre Maison commune et le premier cercle de solidarité régionale de tous nos Etats membres !

 

Je déclare ouverte cette session extraordinaire du Conseil des Ministres de la COI.

 

Je vous remercie de votre attention.