Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Allocution de S.E.M AZALI Assoumani, Président de l'Union des Comores, à l'occasion du lancement du Projet intégré Développement et Compétitivité, promotion du développement des entreprises et appuis des acteurs des chaînes de valeur

Publié le

image article

Excellences, Mesdames et Messieurs, Honorable assistance,

Nous voici à nouveau réunis pour le lancement concret d’un projet de développement, dans notre pays.

Cette cérémonie marque en effet, le lancement du Projet Intégré de Développement et de la Compétitivité, destiné à la promotion du développement des entreprises et à l’appui des acteurs dans l'agriculture, le tourisme et les secteurs associés.

A cette occasion, je tiens à renouveler notre gratitude à la Banque Mondiale, pour l’accompagnement précieux et efficace qu’elle apporte à notre pays, par le financement de nos projets prioritaires.

Le projet que nous lançons aujourd’hui dans cette attachante île de Ndzuani, est une initiative pionnière qui s’intègre dans les efforts engagés par le Gouvernement et ses partenaires bi et multilatéraux, pour une action plus décisive en faveur du développement des secteurs prioritaires et pour un soutien effectif à l’entreprenariat, en renforçant la compétitivité des micros, petites et moyennes entreprises (MPME).

Notre pays qui a créé 16 Centres Ruraux de Développement Economique CRDE en 2013, pour en faire des institutions de développement rural et d'appui à l'agriculture, proches de la majorité des producteurs comoriens, n’avait pas encore réussi à leur donner les moyens de remplir leur rôle.

Aujourd’hui, la réhabilitation de ces Centres constitue une priorité du Gouvernement car ces unités auront la responsabilité de la gestion et de la mise en œuvre quotidiennes du Projet que nous mettons en œuvre, pour fournir des services de vulgarisation technique, de formation, de conseil et d’aide aux producteurs agricoles, améliorer les conditions de travail des communautés rurales, soutenir le développement de leurs infrastructures économiques et superviser leurs organisations professionnelles et leurs structures.

C’est pourquoi, nous avons demandé l’assistance renouvelée de la Banque Mondiale pour fournir l'expertise technique et les ressources nécessaires pour faire avancer notre Stratégie de Croissance Accélérée pour le Développement Durable - SCA2D 2018-2021, destinée à soutenir l’émergence de notre pays d’ici à l’horizon 2030.

Pour rappel, le premier pilier de la SCA2D vise la transformation structurelle de l’économie et la gestion durable de l’environnement - par le développement des secteurs de l’infrastructure, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et du tourisme, et le renforcement de la productivité de l’industrie légère et de l’agroalimentaire.

L’autre pilier qui est tout aussi important que les autres, est la consolidation de la bonne gouvernance qui favorise le climat des investissements.

Certes, ces dernières années, parallèlement aux financements et à l’accompagnement précieux et efficace de nos partenaires au Développement, nous avons pris des mesures budgétaires de relance économique et de mobilisation accrue de ressources domestiques, qui ont permis une augmentation sensible des investissements sur fonds propres.

Toutefois, dans le contexte actuel, où le monde est confronté à la grave crise sanitaire liée à la Covid-19, il faut s’attende à la réduction des apports extérieurs et, notamment les appuis budgétaires directs de nos principaux bailleurs de fonds.

Nous devons alors, plus que jamais et encore davantage, compter sur nos propres ressources. En effet l’Etat devra financer son budget par ses propres moyens.

Ainsi, les actions mises en œuvre par le Gouvernement ont besoin, pour leur réussite, de l’engagement de chaque Comorienne, de chaque Comorien.

C’est pourquoi, en plus des efforts de l’Etat, j’exhorte, aujourd’hui comme hier, tous les Comoriens, plus particulièrement ceux de la diaspora, comme ils l’ont toujours fait, à s’impliquer plus activement dans le développement du pays, à venir y investir et à participer à sa reconstruction.

C’est à travers l’implication de toutes les forces vives de la Nation dans nos actions quotidiennes en faveur du développement, mais aussi et surtout à travers la préservation des acquis démocratiques et la consolidation de l’unité nationale, que nous pourrons renforcer la paix, la sécurité, la quiétude et la stabilité qui sont les meilleurs gages du développement socioéconomique de notre pays et de son émergence.

Si notre pays est sorti de la classe des Pays les Moins Avancés pour s’inscrire parmi les pays à revenus intermédiaires, c’est grâce à nos efforts collectifs.

C’este ensemble, aussi, que nous pouvons, comme nous en avons l’ambition, réussir à le hisser parmi les pays émergents à l’horizon 2030.

Avec le projet de Développement et de la Compétitivité, que nous lançons aujourd’hui, nous faisons un pas de plus dans cette bonne direction.

Ce lancement prouve, enfin, que nous sommes capables de concrétiser notre vision de l’émergence. Nous en avons le devoir, pour notre pays et pour les générations présentes et futures.

Yes, we can

Vive la République
Vive l’Union des Comores