Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Allocution de S.E.M AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores, à l’occasion de la Cérémonie de Revue des Activités de Mise en œuvre, par la Chambre de Commerce d’Anjouan

Publié le

image article

UNION DES COMORES

Unité – Solidarité - Développement

_________

 





 

Allocution de

Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani,

Président de l’Union des Comores,

à l’occasion de la Cérémonie de Revue des Activités de Mise en œuvre, par la Chambre de Commerce d’Anjouan et pour la période 2019- 2020, du Programme Accompagnement à la Formation et à l’Insertion des Jeunes (AFI).

 

 

 

 

Mutsamudu, jeudi 17 septembre 2020

 

 

 

-         Madame et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

-         Monsieur le Gouverneur de l’Ile Autonome d’Anjouan ;

-         Honorable assistance ; Mesdames et Messieurs ;

 

Je suis heureux d’être de nouveau parmi vous dans cette magnifique île d’Anjouan, quelques semaines après avoir lancé le projet, destiné à la promotion du développement des entreprises, cette fois-ci, des activités relatives à la création d’emplois et à l’amélioration des conditions de vie de la population et notamment de notre jeunesse.

 

La lutte contre le chômage et pour l’insertion des jeunes constitue en effet une cause nationale pour le Gouvernement comorien.

 

Aussi ai-je, tout naturellement et avec un réel plaisir, accepté de prendre part à cette Cérémonie de Revue des Activités du Programme d’Accompagnement à la Formation et à l’Insertion des Jeunes, pour l’année 2019-2020.

 

Ainsi, je voudrais, tout d’abord, féliciter très sincèrement la Chambre de Commerce d’Anjouan pour avoir pris cette belle initiative de mettre en œuvre un projet qui cadre avec les objectifs que s’est fixés le Gouvernement comorien.

 

En effet, en dispensant des formations continues, en renforçant les capacités d’entreprises, en fournissant des conseils et en aidant à la mobilisation de financement pour les porteurs de projets, AFI apporte une contribution hautement appréciables aux efforts que déploie le Gouvernement pour aider à la création et à la gestion de projets générateurs d’emplois.

 

Je voudrais, ensuite, remercier tous les partenaires de la Chambre de Commerce d’Anjouan pour avoir bien voulu accompagner cette initiative, et permettre ainsi à la Chambre de donner de l’espoir à ces nombreux jeunes qui constituent l’avenir de notre pays.

 

Honorable Assistance,

 

Le monde dans son ensemble est confronté à un défi majeur, celui de répondre aux aspirations légitimes des jeunes pour un avenir meilleur, à travers des emplois stables, pérennes et décents.

 

Certes, notre pays a beaucoup à faire dans le cadre de la création d’emplois.

 

Toutefois, il est encourageant de constater que la culture de l’entreprenariat commence à s’installer dans les esprits de certains de nos jeunes et que de nouveaux talents émergent au fil des jours et font preuve, non seulement d’un grand dynamisme dans le lancement de leurs activités, mais aussi et surtout, de civisme et de solidarité envers leur pays.

 

 

C’est ainsi que nous devons continuer à protéger notre jeunesse des extrémismes de tous bords, en concentrant nos efforts sur sa formation et surtout en les occupant à travers des emplois durables, afin qu’ils ne tombent pas dans les mains de ces extrémistes de tout bord, au risque de compromettre leur avenir mais aussi la paix et la stabilité de notre cher pays.

 

C’est dans ce sens que le Gouvernement a lancé, le mois d’août dernier, dans cette même île de Ndzouani, le Projet Intégré de Développement et de la Compétitivité, une initiative du Gouvernement en coopération avec ses partenaires bi et multilatéraux, pour un soutien effectif à l’entreprenariat.

 

Je tiens à rappeler ici que ce grand Projet, à travers ses différents Centres Ruraux situés dans chaque île, permettra non seulement de: fournir différents services, des conseils et de l’aide aux producteurs agricoles mais aussi d’améliorer les conditions de travail des communautés rurales, de soutenir le développement de leurs infrastructures économiques et de superviser leurs organisations et structures professionnelles.

 

C’est pourquoi, je voudrais saisir cette opportunité pour renouveler mes remerciements à tous ceux et toutes celles qui, d’une façon ou d’une autre, accompagnent les efforts du Gouvernement et notamment le Secteur privé, et leur demander de redoubler d’efforts car c’est en unissant nos forces que nous réussirons à redynamiser l’économie du pays et à permettre à notre jeunesse de prendre son destin en mains, dans la dignité.

 

Mesdames et Messieurs;

Honorable Assistance;

 

Le Gouvernement comorien a fait de la formation, de la création d’emplois et de l’insertion des jeunes une des grandes priorités de son programme de développement.

 

La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Anjouan a compris cette impérieuse nécessité de donner la priorité à la formation et à l’insertion, à travers son initiative d’organiser des éditions annuelles dans ce sens.

 

Je voudrais saluer ici les efforts qu’elle a entrepris pour mobiliser tous les moyens afin de donner une impulsion nouvelle à la dynamique des affaires dans cette belle île.

 

Avec plus de 112 jeunes formés dans différents métiers, mais aussi la création de partenariats avec les microcrédits pour financer les porteurs de projets et l’ouverture d’un Centre de formation professionnelle, la CCIA a, en effet, confirmé son engagement mais aussi et surtout sa capacité à encadrer et orienter nos jeunes pour leur permettre d’avoir un meilleur avenir et participer au développement du pays.

 

Je voudrais, en même temps, me tourner vers ceux qui ont eu la chance de bénéficier de ces formations ou de l’accompagnement de la CCIA, dans la réalisation de leurs projets, pour leur demander de mettre à profit l’expérience et les connaissances acquises, afin de réussir à changer leur destin et celui de leur pays.

 

C’est en osant entreprendre, que vous aurez plus de chances d’avoir un bel avenir devant vous.

 

Honorable assistance

 

Avant de clore mon propos, je tiens à vous remercier, très sincèrement, pour votre présence dans cette importante cérémonie.

 

Je voudrais, aussi et tout particulièrement, remercier la CCIA et tous ses partenaires, pour la parfaite organisation de cet évènement et les encourager à poursuivre leurs efforts dans le domaine de la formation et de l’insertion des jeunes, dans l’intérêt de notre pays et de toute sa population.

 

Enfin, et pour rappel, nous sommes tous conscients de tous les dégâts humains et matériels que la COVID-19 a occasionnés dans nos pays, des dégâts qui ont exacerbé la crise économique que connait nombreux de nos pays depuis fort longtemps.

 

Aussi, je ne cesserai, jamais, tant que nous vivrons sous la menace de ce virus, de faire appel à votre sens des responsabilités à tous, notamment en vous encourageant à continuer à respecter les mesures barrières préconisées par les autorités concernées, pour qu’ensemble, nous puissions éviter, à notre pays, le spectre de la deuxième vague de COVID-19 qui menace actuellement de nombreux pays du monde.

 

                                                               Je vous remercie.