Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Discours de S.E.M AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores, à l’occasion du Lancement du Projet d’Appui à la modernisation de l’Etat Civil en Union des Comores.

Publié le

image article

C’est la toute première fois de son histoire, que notre pays, procède à la modernisation de son Etat Civil.

Golden Tulip, le jeudi 28 juillet 2022

 

 

Honorable assistance,

Mesdames et Messieurs,

 

       Les lancements de projets sont toujours des moments privilégiés et c’est alors avec un immense plaisir que je suis venu assister à cette cérémonie de modernisation de l’Etat Civil, de notre pays.

       Je félicite le Ministère de l’Intérieur pour le lancement effectif de ce projet dans lequel il s’est tout particulièrement investi, du fait de sa pertinence et de ce qu’il représente pour notre pays.

       Je remercie, aussi, le Ministère français de l’Europe et des Affaires Etrangères, pour avoir bien voulu financer, à travers l’Ambassade de France à Moroni, cet important projet mais aussi l’UNICEF, pour son appui technique et son engagement à sa mise en œuvre.

Honorable assistance,

Mesdames et Messieurs,

 

C’est la toute première fois de son histoire, que notre pays, procède à la modernisation de son Etat Civil.

 

Bien que l’efficacité de l’élaboration de nos politiques socio-économiques repose essentiellement sur l’Etat Civil, ce service demeure malheureusement déficient.

 

C’est dans ce sens que nous nous sommes résolument engagés, en collaboration avec la France, et avec l’appui technique de l’UNICEF, à mener les réformes nécessaires afin de disposer d’un Etat Civil crédible et fiable.

 

 

Il faut souligner que ce sont les données statistiques de l’Etat Civil qui permettront de mieux protéger les droits de l’Homme en général et plus particulièrement les droits fondamentaux de nos enfants, et prévenir leur manipulation, leur exploitation ou leur exclusion.

 

Grâce à un Etat Civil fiable et mieux organisé, nous parviendrons à prévenir les contentieux devant le système judiciaire, à déterminer avec précision, la situation démographique, sanitaire et éducative de notre pays et à lutter efficacement contre la précarité.

 

       Grâce à l’efficience de notre Etat Civil, nous serons en mesure d’évaluer les besoins de notre pays, et d’améliorer ainsi notre système de gouvernance, afin de mieux répondre aux aspirations de notre peuple, à travers une meilleure planification économique et sociale.

 

 

Honorable assistance,

Mesdames et Messieurs,

 

La responsabilité d’un Etat Civil déficient est souvent attribuée, à tort ou à raison, aux autorités publiques.

 

Toutefois, ce que la population a souvent tendance à ignorer, c’est que la mise en place d’un Etat Civil mieux organisé, efficient et crédible nécessite aussi et surtout, l’accompagnement, sans faille, de toutes les couches de la société.

 

       Il faut reconnaitre que la modernisation de l’Etat Civil d’un pays est un travail de longue haleine, qui nécessite un engagement constant des autorités publiques.

 

      

 

C’est dans ce contexte que je lance un appel pressant à l’ensemble de la population pour qu’elle se joigne aux efforts des autorités compétentes, dans la concrétisation des réformes que nous comptons mettre en œuvre à travers ce Projet.

 

       Je voudrais, alors, exhorter les mairies, les préfectures, les instances religieuses, les établissements hospitaliers et d’enseignement mais aussi la société civile d’appuyer nos réformes et de mener des activités d’éducation et de sensibilisation envers nos concitoyens, en faveur de la modernisation de l’Etat Civil de notre pays.

 

       Votre implication, Mesdames et Messieurs, est essentielle, car c’est en travaillant en toute synergie et de façon inclusive, que nous serons plus efficaces.

 

Honorable assistance,

Mesdames et Messieurs,

 

Les actions que nous comptons mettre en œuvre, dans le cadre de ce Projet de modernisation de notre Etat Civil doivent être pérennisées, dans l’intérêt de notre peuple.

 

Aussi, suis-je rassuré de voir le Ministère de l’Intérieur et ses partenaires accorder une place de choix, dans leurs programmations, au renforcement des capacités dans le domaine de l’Etat civil.

 

Je vous encourage, par ailleurs, à réaliser ce Projet de modernisation avec célérité afin que nous puissions entamer l’autre étape ultime et nécessaire à une meilleure organisation de l’Etat Civil, à savoir l’informatisation de ce service.

 

 

 

 

Dans le monde globalisé dans lequel nous évoluons, cette informatisation s’avère nécessaire pour faciliter les démarches administratives mais aussi pour crédibiliser davantage nos documents et mettre fin définitivement aux abus et aux risques liés à la récurrence des faux documents.

 

C’est aussi l’une des approches les plus efficaces pour mieux unifier et harmoniser notre Etat Civil faciliter la délivrance des documents crédibles et améliorer davantage l’image de notre pays, en répondant à nos engagements auprès des instances internationales.

 

Pour conclure, je lance un appel à notre Assemblée Nationale afin qu’elle accompagne, elle aussi, ce Projet important en légiférant, le cas échéant, pour améliorer notre réglementation en matière d’Etat Civil et l’adapter à l’évolution du monde.

 

                                                              Je vous remercie.