Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Rencontre entre le Chef de l’Etat SE M. AZALI Assoumani et la Société Chinoise Synohydro

Publié le

image article

Le Chef de l’Etat Son Excellence M. AZALI Assoumani a reçu ce samedi 08 avril La Société Chinoise Synohydro, en présence de Monsieur Fouad GOULAM, Commissaire Général au Plan et Monsieur Yasser ALI ASSOUMANI, Directeur Général de l’AMPSI

 

LE COMMISSAIRE AU PLAN

  • Il a remercié le Président le Président de la rencontre 

  • Il a indiqué que l’équipe est aux Comores depuis 2 semaines et travaille sur la conception de l’aéroport et de la route Hahaya-aéroport

  • Il a souligné que  l’objectif de cette visite de courtoisie était de présenter l’équipe au Président et a précisé que l’ouvrage qui va être construit est important en ce 21ème siècle et va contribuer aux efforts en vue de l’émergence dans le pays.

  • Il a indiqué que la société a eu des échanges avec les techniciens de l’aéroport et des services en charges des routes, que le prix de l’ouvrage sera discuté ainsi que les dates pour la signature du contrat 

  • Il a précisé que le travail est fait sur la base d’un MOU et qu’il s’agit d’un projet d’infrastructures auquel le pays tient beaucoup. 

LE DIRECTEUR DE LA SOCIETE

  • Il a indiqué que c’était un honneur pour eux de rencontrer le Président 

  • Il a rappelé que le MOU avec les Comores a été signé le 08 mars 2016 en qu’en dépit des fêtes du printemps, la société a continué à travailler sur la proposition des Comores et que le 18 mars 2017, la proposition a été accomplie aux niveaux technique, commercial et en tant que projet. 

  • Il a ajouté que les membres du group sont arrivés aux Comores le 27 mars et qu’ils ont eu des échanges d’idées avec les autorités chargées des routes et l’AIMPSI. 

  • S’agissant de l’aéroport, il a indiqué qu’il a eu des nombreux échanges avec les responsables de l’aéroport pour modifier la proposition selon les exigences et qu’ils ont défini les clauses du contrat, qu’ils négocieront par la suite les prix puisque les taxes et impôts ne sont pas encore définis alors qu’ils constituent des éléments clés qui peuvent affecter un contrat. 

  • S’agissant des routes, il a indiqué que la première proposition est de faire une route Moroni-Hahaya à 2 voies non fermées une tracée qui traverse 7 villages/7 croisements et qu’ils comptent installer des échangeurs. Mais l’autre proposition soumise est celle d’une route bidirectionnelle à 4 voies fermées et à péages. 

  • Il a précisé que l’ingénieur continue de travailler sur cette proposition mais il a demandé au Président de bien vouloir donner les instructions nécessaires sur le choix de la route à construire et ses normes. 

  • Il a indiqué que la route à 2 voies peut être satisfaisante pour les 10/30 années à venir et que la route à 4 voies peur renforcer l’investissement mais elle sera plus couteuse et durera plus longtemps. Et qu’il faudrait donc décider définitivement sur la proposition à retenir. 

  • Il a également souhaité que le Président se prononce sur la date de signature du contrat et de la cérémonie de lancement du projet car le leader du groupe pourrait y participer.

LE PRESIDENT

  • Il a exprimé ses remerciements à la société et a indiqué que leur projet rentre dans les objectifs qu’il s’est fixé en tant que responsable du pays. Il a souligné qu’il a décidé de conduire le pays vers l’émergence et que le secteur des transports fait partie des projets ambitieux et importants qui conduiront vers cet objectif. 

  • Il a remercié la direction de la société d’avoir accepté le choix du pays et du temps qu’il investit pour faire le travail et qu’il retiendra la société pour les projets à venir car pour le moment le pays a besoin de promouvoir le secteur des transports mais que par la suite il s’attèlera à d’autres secteurs qui rentabiliseront ce secteur des transports. Il a ajouté qu’en tant que pays insulaire le secteur des transports est important aussi bien pour les déplacements entre les iles qu’à l’extérieur des iles. 

  • Il a souligné qu’il souhaiterait que le pays dispose d’un grand aéroport pour les 30 prochaines années un ouvrage qui ne nécessitera pas d’être modifié tout le temps et il se réjouit donc de travailler avec des frères pour des projets stratégiques qui dureront longtemps. 

  • Pour ce qui est de la date du 11 avril proposée par la partie chinoise, il indiqué qu’il faudra un peu plus de temps pour prendre une décision afin d’éviter les déceptions dans le futur car, car il ya  des choses à dire sur le plan politique et qu’il faudra un peu plus de temps. 

  • Il a donc demandé au Commissariat au plan de coordonner les choses et de communiquer ultérieurement à la société une date pour une nouvelle rencontre pour décider de la mise en marche du projet, en indiquant que c’est la proposition la plus pragmatique, la Vice-présidence et le Plan doivent se rencontrer pour pouvoir après organiser une belle cérémonie qui sera tenue au vu et au su de tous les comoriens.