Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

La commission sur la rénovation de l'hôpital El-marouf reçu à Beit-salam

Publié le

image article

Le Président de la République, SEM AZALI Assoumani a reçu ce samedi 4 MARS 2017, au Palais présidentiel de Beit-Salam la Commission mise en place pour diriger le projet de la construction d’un nouvel hôpital dans l’enceinte de l’établissement afin de faire d’Elmarouf un vrai hôpital de référence, une des promesses électorales du candidat AZALI.

Le Chef de l’Etat tient à ce que ce projet qui va coûter à l’Etat la somme de 15 milliards de francs comoriens, débute le mois de mai prochain.

La Commission composée des responsables du ministère de la santé, d’El-Maarouf, de son Cabinet notamment son Conseiller à la santé, a exposé l’état d’avancement du projet au Président AZALI, notamment la délocalisation de services dans d’autres lieux afin de procéder à la démolition des bâtiments et ainsi permettre le lancement des travaux de construction. Selon la Commission, seuls le département dialyse et certains services lourds ne seront transférés. 

La Commission a fait part au Chef de l’Etat des centres hospitaliers identifiés pour abriter les services d’El-Maarouf dont les bâtiments seront démolis. Il s’agit entre autres de l’hôpital de Sambankouni, du Centre Médical Urbain de Moroni (CMU) et du Service de Santé militaire.

La Commission  a également informé  le Chef de l’Etat de l’arrivée ce dimanche 5 mars 2017, de l’architecte Monsieur ANSE pour une première visite du site. Ce sera l’occasion aussi pour les deux parties (Architecte et autorités) d’apprécier les plans de masse de manière globale mais aussi de se concerter sur la façon dont doivent se dérouler les travaux de construction. 

Le Chef de l’Etat a salué les efforts déployés par la Commission technique afin de permettre le lancement rapide de ce projet. Il renouvelé à ses interlocuteurs toute sa confiance : « Je compte sur vous pour la concrétisation de ce projet », a déclaré Azali Assoumani. 

Le Président de la République a demandé aux membres de la commission, de multiplier les efforts afin de respecter la date du lancement des travaux de construction du projet. « Je souhaite que la cérémonie de la pose de la première pierre soit faite le mois de mai prochain. On peut la faire le mois de mars ou d’avril mais pas après le mois de mai, car le temps, c'est de l’argent, a-t-il insisté, Une manière pour le Président Azali de faire comprendre à la Commission qu’elle n’a pas de temps à perdre. « Vous devez agir vite mais bien » a conclu le chef de l’Etat.