Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Rassembler les forces vives vers l'émergence du pays

Publié le

image article

Venu à Anjouan pour deux jours soit du jeudi à samedi matin, le chef de l’État a profité de l’occasion pour recevoir plusieurs délégations au palais de Dar Nour. Que ce soient les maires d’Anjouan, les préfets ou encore les anciennes autorités politiques et autres cadres actuels entre autres, le mot d’ordre est le même à savoir, le soutien au président Azali Assoumani dans sa politique de l’émergence qui passe par le référendum du mois de juillet prochain.

Arrivé hier jeudi 10 mai à Mutsamudu, le président de la République Azali Assoumani a entamé une série de rencontres avec les forces vives de la place depuis le palais présidentiel de Dar Nour. Jusqu’à tard dans la soirée, Azali Assoumani a reçu les préfets, les anciennes autorités politiques et les cadres de l’île, une délégation représentante des institutions de micro finance à savoir l’Union des Meck et les Sanduk, les maires mais aussi d’autres délégations venues des différentes localités d’Anjouan. Emmenés par le coordinateur des préfets, Ibrahim Ahamadi, les préfets d’Anjouan sont venus échanger avec le président quant à la gestion administrative des préfectures et de la politique qui vise à rapprocher l’administration des administrés.

Les préfets ont manifesté leur volonté d’accompagner le chef de l’Etat dans son souhait de mettre en œuvre les recommandations des Assises nationales « parce que les Assises demandent le renforcement des prérogatives des préfectures ». Après les préfets, les 20 maires d’Anjouan sont également venus rencontrer le chef de l’État pour manifester leur soutien aussi bien pour sa vision de l’émergence mais aussi pour l’organisation prochaine de l’élection référendaire.

Quant aux anciens responsables politiques et aux cadres actuels de l’île à la tête desquels l’on retrouve, l’ancien Premier ministre Halifa Houmadi, il était question dans les échanges, outre les Assises, de la nécessité de rassembler tous les acteurs politiques autour du chef de l’État pour réussir les prochaines échéances. La journée de ce jeudi a permis en outre aux dirigeants de l’Union des Meck et des Sanduk du pays, de venir formuler des doléances et d’être rassurés sur la volonté du président Azali Assoumani de toujours soutenir les institutions financières. A la sortie de l’entrevue, le directeur général de l’Union des Meck, Homadi Sidy n’a pas caché sa satisfaction.