Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Le Président de la République a inauguré le réseau d'adduction d'eau des régions de Djando et Moimbao.

Publié le

image article

Arrivé sur à Mwali dans l'après-midi du jeudi 9 novembre, le Chef de l’Etat a été chaleureusement accueilli à l’aéroport de Bandar-Salam par le Vice-président Said Sarouma ,

le Vice-président Djaffar Ahmed Said, le Gouverneur de l'Ile Autonome de Mwali, l'ancien Gouverneur Mohamed Ali Said , de nombreux membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel, des élus et hommes politiques de l'Ile, des Ulémas et des notables ainsi qu'une grande assistance de jeunes et de délégations de femmes venues de toutes les régions de l'ile.

Le Président AZALI et sa délégation, se sont ensuite rendus à Wanani pour inaugurer le réseau d'adduction d'eau potable des régions de Djando et Moimbao, financé à hauteur de 2 milliards de francs comoriens par l'Agence Française de Développement, en partenariat avec le Gouvernement comorien, en présence entre autres, de l'ancien Président IKILILOU Dhoinine, de l'Ambassadrice de France et du Directeur de l'AFD.

La cérémonie d'inauguration a commencé par la lecture de Versets du Saint Coran et le mot de bienvenue de M. Issouf Haidar, qui a déclaré que le temps de la gratuité est révolu : "payons les factures de l'eau potable dont nous disposons désormais et non les ordonnances pour soigner des maladies hydriques liées à la consommation d'eau impopre" a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Milissani Hamdia, ancien Ministre, a, au nom de la population, salué un jour historique et de fête pour les habitants de la région qui, pour la première fois, ont de l'eau potable à leur disposition. Il a remercié le Président AZALI assoumani qui, en en assurant la continuité de l'Etat a veillé au parachèvement du projet, initié par l'ancien Président IKILILOU Dhoinine. Il a enfin abordé les questions d'actualité, notamment la tenue prochaine des Assises Nationales. "Comme lors des Accords de Fomboni, les habitants de Djando sont derrière vous, Monsieur le Président pour soutenir la tenue et la réussite des Assises Nationales" a-t-il conclu.

De son côté, M. Mouktar Hamdane, Président de l'Union des Comité de l'Eau de Mohéli (UCEM), a remercié le Président de la République, pour sa disponibilité ainsi que l'Ambassadrice de France dont le pays a permis au rêve des habitants de Djando et de Moimbao de devenir une réalité. "Au delà du financement d'un projet de développement, nous saluons la réalisation d'un rêve qui concrétise l'accès de tous à un service public durable et équitable garantissant de l'eau potable à la population" a-t-il déclaré.

Le Directeur de l'AFD s'est félicité de l'inauguration du réseau d'adduction d'eau de Djando et Moimbao, 3 ans après celui de Sima à Anjouan. Quant-à l'Ambassadrice de France, elle s'est dit honorée de faire sa première intervention officielle en Union des Comores pour une si belle occasion. Elle a transmis l'amitié du peuple français au peuple comorien et appelé au resserrement des liens entre les Comores et la France par ce genre de projet et par une coopération visible bénéficiant directement à la population, afin de rapprocher les deux pays Mme l'Ambassadrice a réaffirmé la disponibilité de la France à accompagner l'objectif du Gouvernement comorien, visant à faire passer le taux de l'accès à l'eau potable, de 15% aujourd'hui, à 66% en 2020. Plus largement, la France apportera son appui à l'émergence des Comores en particulier dans les secteurs clés de l'éducation, de la santé, de l'eau, de l'énergie et de l'amélioration du bien-être de la population.

Enfin, le Président de la République s'est adressé à l'assistance. Son allocution en langue française est disponible sur le site www.beit-salam.km . Dans son discours en langue nationale, le Chef de l'Etat a salué la présence de l'ancien Président, Dr IKILILOU Dhoinine assurant que pour sa part, il respectera tous ses prédécesseurs, et garantira la continuité de l'Etat.

"C'est une culture que nous devons pérenniser dans notre pays tout comme nous devons nous entendre sur l'essentiel et le développement de notre pays" a-t-il déclaré. Il a appelé les Comoriens à préserver l'eau et à ne pas dilapider cette ressource dont le pays dispose en abondance mais qui se raréfie ailleurs. Il a souhaité que chacun intègre désormais le principe du paiement du service public de l'eau et de l'électricité. Il a enfin exprimé la reconnaissance du peuple et du Gouvernement comoriens à la France et à l'AFD pour le financement des projets de développement aux Comores.