Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Présidence de la République

Journée Mondiale des Télécommunications - Pour une utilisation responsable des TICS

Publié le

image article

Le Président de la République a plaidé pour une utilisation utile et responsable des technologies de l'Information et de la communication lors de la célébration de la Journée Mondiale des Télécommunications organisée par l'Autorité Nationale de Régulation des Technologies de l'Information et de la Communication (ANRTIC) dont le thème retenu cette année est « l'utilisation positive de l'intelligence artificielle pour tous ».

Les TIC, un secteur-clé du développement économique et social

La contribution grandissante des innovations technologiques et leurs effets dans les sociétés modernes et notamment aux Comores est manifeste.
Depuis 2003 et la mise en place du réseau mobile, les TIC ont pu se développer et se placer parmi les secteurs qui ont fait preuve de plus d’ingéniosité et d’amélioration dans notre pays.
Les Comores, ont été capables depuis plus d'une décennie de transformer profondément le quotidien des comoriens en la matière.
Aujourd’hui, tous les aspects de la vie moderne, économie, culture ou loisirs, sur le lieu de travail ou à domicile, sont tributaires des technologies de l’information et de la communication.
De plus, l'Union des Comores est en train de réussir la transformation de ce secteur porteur, à travers aussi, la refonte complète de son cadre réglementaire.
En effet, la libéralisation du marché des télécommunications avec l’introduction d’un nouvel opérateur, a permis de varier l’offre de services et d'amorcer une baisse continuelle des tarifs.


Pour une utilisation responsable et bienfaitrice des TIC

Mais au-delà des avantages que présentent les TIC, il est une réalité néfaste qui nécessite un travail de concert de l'ensemble des acteurs pour la sécurité des réseaux et la protection des enfants en ligne. « Nous ne pouvons pas laisser notre jeunesse plonger dans les réseaux sans en mesurer et prévenir les dangers et les risques », a insisté le Chef de l’État.

Pour le Chef de l’État, la cyber-sécurité doit être le prochain défi comorien pour davantage de sérénité dans nos habitudes et nos valeurs.